Indispensable pour protéger le moteur contre l’usure due aux frottements de ses différents composants, l’huile moteur est essentielle pour la survie de votre voiture. Comme vous pouvez vous en douter, il ne faut pas mettre n’importe quelle huile dans votre moteur. Celle-ci ne sera pas la même d’un modèle de voiture à l’autre. Dans cet article, découvrez comment choisir l’huile moteur de son véhicule.

A quoi sert l’huile moteur ?

Pour bien choisir l’huile moteur de sa voiture, il est important de connaître le rôle de ce liquide. Il s’agit d’un liquide minéral, synthétique ou mixte qui a pour rôle direct de lubrifier les différentes pièces du moteur qui sont amenées à effectuer divers mouvements pour assurer le bon fonctionnement de ce dernier.
En ce sens, elle protège le moteur de la corrosion. L’huile moteur renforce également l’étanchéité et la propreté du moteur et assure son refroidissement en évacuant partiellement les chaleurs mécaniques qui se dégagent lors des frottements des pièces ou de la combustion du carburant.
Comment choisir une huile moteur adaptée à sa voiture ?

Les critères pour bien choisir son huile moteur

Comme tout liquide, l’huile moteur est caractérisée par des propriétés chimiques et physiques qui lui sont propres :

La viscosité de l’huile

La viscosité indique le niveau de résistance de l’huile moteur à l’écoulement. Elle s’exprime de deux façons : la viscosité à froid (avant la lettre W) et la viscosité à chaud (après la lettre W). Pour la viscosité à froid, plus le chiffre se rapproche de 0, plus l’huile est fluide à basse température. Pour la viscosité à chaud, plus l’indice est élevé, plus l’huile offre une meilleure protection à haute température.

Le type d’huile : synthétique, minérale ou mixte

L’huile minérale (15w40) est issue de la distillation du pétrole brut. Elle est de bonne qualité, mais elle monte en température moins lentement que l’huile synthétique. Cette dernière (5w30, 5w40) est issue, quant à elle, d’un processus de fabrication par voie chimique avec l’ajout d’additifs. Il existe un compromis entre les deux : l’huile semi-synthétique (10w40).
L’huile minérale est conseillée si vous avez un véhicule ancien que vous utilisez peu. Plus épaisse, elle perd rapidement son efficacité lubrifiante. D’où la nécessité de réduire l’intervalle des vidanges. L’huile synthétique, quant à elle, est indiquée pour les moteurs récents, essence ou diesel, et pour ceux qui ont tendance à être sollicités de manière intense, surtout sur des trajets urbains ou péri-urbains.
Avec ce type d’huile, les vidanges peuvent se faire de manière plus espacée. Enfin, l’huile semi-synthétique est indiquée si vous avez un moteur qui est sollicité normalement sur route ou en ville. Elle offre une bonne protection au moteur.

Les normes

On les retrouve au dos du bidon. Ces indications, souvent une combinaison de chiffres et de lettres, permettent de connaître le niveau de performances de l’huile et le type de moteur compatible. Chaque constructeur peut avoir ses propres exigences ou normes en termes d’huile moteur. Il faut alors se référer aux recommandations dans le carnet d’entretien avant de choisir une huile moteur adaptée à sa voiture.