En Nouvelle-Zélande, de grands changements sont en train d’opérer dans le domaine du transport depuis quelques années. Les nouvelles initiatives en matière de politique environnementale ont permis à ce grand pays d’Europe d’orienter plus de 90 % de la production électrique vers les énergies renouvelables. Grâce aux sources d’énergie écologiques, le pays s’est aussi investi dans la mobilité électrique. La voiture hybride sera certainement la meilleure solution de transport durant un voyage au pays du long nuage blanc.

La capacité du parc automobile néo-zélandais

Avec ses vastes montagnes verdoyantes, le territoire néo-zélandais est une zone très rurale. Les transports en commun ne desservent que dans les grandes villes. La voiture étant le moyen de transport le plus utilisé sur les lieux, il aura fallu que les autorités locales trouvent une solution pour exploiter toutes les ressources existantes. Les voyageurs constateront durant leur séjour en Nouvelle-Zélande que l’arrivée des voitures hybrides n’est encore que très récente. Après la suppression des services réguliers de trains de passagers en 2000, le pays a dû adapter de nouvelles approches pour promouvoir les activités, notamment le secteur touristique.

La création d’un vaste parc qui compte plus de 3,5 millions de véhicules en circulation en 2015. L’offre répondra aux besoins d’une population de 4,5 millions d’habitants. Les hybrides débutent timidement avec 2250 véhicules électriques et hybrides rechargeables. Un chiffre qui a grimpé rapidement en deux ans avec la forte fréquentation touristique. Des points de recharges sont disponibles partout dans les communes.

Selon les dernières études menées sur la mobilité électrique en Europe, la Nouvelle-Zélande dispose du réseau électrique le plus propre et le plus performant du continent. Cette situation s’explique surtout par une électricité verte dont 80 % est généré par des sources renouvelables (soit 3 % de cogénération, 57 % d’hydraulique, 5 % d’éolien et 35 % de géothermique). Par ailleurs, les enseignes spécialisées dans la location de véhicules ont aussi décidé de s’adapter à cette nouvelle situation en orientant leurs offres vers les voitures hybrides. Les voyageurs pourront donc trouver le véhicule qui leur convient parmi les 3 millions de voitures qui circulent sur le territoire.

Les avantages de voyager en voiture hybride en Nouvelle-Zélande

Conduire une voiture hybride présente de nombreux avantages que les amoureux de la nature et les éco touristes apprécieront durant leur séjour en Nouvelle-Zélande. Les véhicules associent les performances d’un vrai véhicule électrique à celles d’un véhicule thermique pour plus d’efficacité. L’autonomie est plus que suffisante et permettra de réaliser de longs trajets pour les routards qui projettent de passer de ville en ville pour mieux découvrir cette destination.

Les voitures consomment moins bien que tout dépendra aussi du mode de conduite des vacanciers. En moyenne le niveau est d’1L/100km. Le véhicule pourra effectuer plus de 900 km en mode hybride pour les grands trajets et 60 km en mode 100 % électrique pour les trajets courants. Et bien sûr, il y a le confort et l’avantage écologique. De la capitale de l’aventure, Queenstown, à la fameuse ville Auckland en passant par l’île du sud et le célèbre fjord de Milford Sound, les voyageurs apprécieront de visiter le pays au volant de leur voiture ou camping-car hybrides.