L’environnement social dans lequel nous vivons aujourd’hui nous expose à divers risques au quotidien. Pour faire face à ces risques, il faut nécessairement souscrire à un contrat d'assurance moto ou auto. Aujourd'hui, les compagnies d'assurance facilitent la tâche à leurs assurés en proposant une diversité de contrat : assurance responsabilité civile, assurance tous risques, etc. Comment ça marche ?

L’assurance automobile

Tout propriétaire d’un véhicule est tenu de souscrire à une assurance automobile, sous peine de sanctions légales. La seule garantie légalement obligatoire c’est la garantie responsabilité civile qui couvre l’ensemble des dommages matériels et corporels que l’assuré cause à des tiers. L’assurance auto est donc obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur.

Les compagnies d’assurance proposent aussi d’autres types de contrat comme l’assurance tout risque. En cas de sinistre, ce type de contrat couvre non seulement les dommages causés aux tiers, mais également les dommages subis par l’assuré lui-même. Notons que tous les contrats d’assurance auto dispose d’une clause bonus-malus destinée à récompenser les bons conducteurs et à pénaliser les chauffeurs qui se rendent responsables d’accidents de la route.

Autres assurances

L’assurance santé est la branche de la Sécurité Sociale qui offre une couverture pour les risques de maladies, d’invalidité, de maternité et de décès. La souscription à une assurance maladie est conditionnée par le respect de certaines démarches, notamment l’affiliation à la Sécurité sociale, la carte assurance maladie, la carte européenne d’assurance maladie et l’assurance maladie internationale.

Les dépenses effectuées sont remboursées en partie ou en intégralité. Les dépenses qui sont remboursées sont les frais d’hospitalisation, les médicaments, les frais de consultation, les frais de soins généralistes, les frais de soins optiques et dentaires, les frais de maternité pour les femmes qui ont accouché. La partie de l’assurance appelée régime obligatoire est gérée par la Sécurité Sociale.