Un éthylotest est un appareil qui permet de dépister le taux d’alcool dans l’air expiré. Il existe sur le marché, des éthylotests chimiques qui sont utilisables une seule fois et des éthylotests électroniques qui permettent des centaines de contrôles et nécessitent un étalonnage et un contrôle annuel. La durée de péremption des éthylotests chimiques est d’environ 2 ans.

L’éthylotest est-il obligatoire ?

Suite à un décret publié le 1er mars 2012, l’éthylotest a été rendu obligatoire pour tous les automobilistes d’un véhicule terrestre à moteur. Un nouveau décret est toutefois paru au Journal officiel le 1er mars 2013, maintenant l’obligation d’avoir en sa possession un éthylotest. Toutefois, ce nouveau décret supprimait également la sanction en cas de non-possession d’un éthylotest. Ainsi, les automobilistes sont toujours tenus d’avoir en leur possession un éthylotest, mais ne seront pas sanctionnés en son absence.

Quel est l’objectif de cette mesure ?

Le but de cette mesure est de développer un raisonnement d’autocontrôle auprès des automobilistes et de les encourager à vérifier leur taux d’alcool avant de prendre la route. Cette mesure s’inscrit dans une méthode complète de lutte contre l’ivresse au volant ou au guidon et vient améliorer la mesure en cours depuis décembre 2011, qui généralise la mise à disposition pour la clientèle de tous établissements servant de l’alcool et ouverts la nuit, des moyens pour déterminer leur taux d’alcool.
En outre, l’alcool est depuis 2006, le premier motif infractionnel de mortalité routière. En effet, l’année 2011 a enregistré plus de 30 % de décès routiers, dont le principal facteur était l’alcool. Il s’agit par ailleurs d’un taux qui n’est pas en baisse depuis plus de 10 ans. Ce qui nous permet donc d’affirmer que si aucun automobiliste présumé responsable n’avait pris le volant avec un taux d’alcool élevé, plus de 1 150 vies auraient pu être ménagées.

Que dit concrètement le décret ?

Le décret n° 2013-180 qui modifie l’article R. 233-1 du Code de la route stipule que tout conducteur doit avoir un éthylotest dans son véhicule. Tout en préservant cette exigence, le décret annule la sanction qui s’appliquait à tous ceux qui n’en possédaient pas.

ethyloteste obligations légales