Alors que la communauté de riders compte chaque année de plus en plus de licenciés, la FFM constate des évolutions dans les comportements de ses membres. Cela fait déjà quelques années que le phénomène Pit Bike bat son plein et agite la communauté, qui prend une dose de pur plaisir à chaque rassemblement au guidon de ces petites cylindrées.

Tellement plaisant, que le championnat international de Pit Bike organisé chaque année en France connaît un franc succès. Cependant, une autre tendance frappe également les adeptes de courses en terrain boueux : le pocket cross.

Imaginé pour les enfants, utilisé par les adultes

Aujourd’hui, vous pouvez trouver un modèle de pocket cross (quad ou moto) un peu partout chez les concessionnaires, ou en ligne comme sur le Lebonquad par exemple.

Les constructeurs ont d’abord inventé des modèles miniatures de motos ou de quads qui sont des répliques parfaites des séries utilisées par les professionnels en championnat. Cette nouvelle gamme de moto enfant commercialisée sous l’appellation pocket cross, s’apparente plus à un jouet qu’à un véhicule, et il est destinée à une cible plus jeune : les enfants et les adolescents.

La tendance Pocket Cross

Les petites dimensions de ces bolides leur permettent d’être rangé dans le coffre d’une voiture en toute simplicité. Ainsi, de nombreux parents, amateurs de motocross, font l’acquisition d’un modèle miniature pour pouvoir l’emmener lors de leur sortie en famille et en profiter tous ensemble.

pocket-cross-2

Tout le monde en profite

C’est un excellent moyen de créer du lien entre l’enfant et la passion de ses parents. L’opportunité également d’éveiller vos petits à la conduite d’un engin motorisé, qui une fois acquise leur servira toute leur vie, s’ils souhaitent passer le permis moto plus tard par exemple. Et même s’ils se cantonnent à la conduite d’une voiture, ils auront acquis une expérience relative aux bases du pilotage.

Attention toutefois à ne pas placer ces engins trop tôt dans les mains de votre progéniture, car même s’ils s’apparentent plus à des jouets qu’à de vrais bolides, ils n’en restent pas moins des engins motorisés pour lesquels il est indispensable de prendre des précautions afin d’éviter tout risque d’accident.

Ne placez pas un enfant en bas âge sur un tel véhicule. Il est préférable d’attendre 5 – 6 ans avant de l’équiper d’un pocket cross. Évidemment, si votre petit(e) fait du vélo comme un professionnel depuis ses 3 ans, vous pourrez envisager d’avancer quelque peu le début de son apprentissage sur un engin motorisé.

Des véhicules parfaits pour apprendre à piloter

Au guidon d’un quad ou d’une moto miniature, votre progéniture pourra apprendre les bases du pilotage d’un véhicule motorisé en toute sécurité. Cette gamme d’engins dispose de nombreuses options conçues pour augmenter la sécurité de l’utilisateur.

À l’aide d’une télécommande, vous pouvez par exemple allumer et éteindre la machine à distance, ce qui peut permettre d’éviter une collision dans certains cas. Ces engins sont également dotés d’un système de bride avec différentes positions (7, 15 puis 30 km/h). Une option très appréciée des parents qui peuvent ainsi garder le contrôle sur la vitesse maximale de l’engin et l’adapter au niveau d’aisance du pilote.

Cliquez ici et découvrez plus de conseils pour choisir le premier bolide pour votre enfant